jeudi 26 mai 2016

Tout n'est pas perdu



" Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.
Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n'a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique. "



Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Sonatine pour ce partenariat via NetGalley.__Le dernier livre de cette maison d'édition que j'ai lu, Tout ce qu'on ne s'est jamais dit de Céleste NG m'a énormément plu. Forcément quand j'ai vu celui-ci sur NetGalley je n'ai pas hésité longtemps, surtout que le résumé me donnait vraiment envie. Je n'ai pas été déçue, encore une fois ça a été une très très bonne lecture !
__Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville de Fairview. Il reçoit en consultation Jenny Kramer qui a reçu un traitement post-traumatique suite au viol dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Son esprit l'a oublié, cependant sa mémoire émotionnelle, elle, est marquée. Tous les acteurs de ce drames vont se succéder dans le bureau d'Alan en lui confiant leurs pensées.
__J'ai adoré la manière de raconter cette histoire, puisque c'est à travers le point de vue d'Alan que tout nous est raconté, bien que certains soient aussi du point de vue du tueur (ce qui a fait que j'ai adoré). C'est un peu déroutant cette narration au début mais plus on avance, plus l'on est pris dans cette histoire. Il m'a été très difficile de décrocher de cette lecture tant j'étais à fond et tant j'avais envie de savoir le fin mot.
__C'est un livre très axé sur la psychologie et très fort en émotion, ce que j'aime tout particulièrement. On se rend compte au fur et à mesure de la lecture que tout est lié, bien plus qu'on ne le croit de prime abord. 
__Parfois très dur, notamment la description du viol de Jenny, c'est une lecture qui m'a vraiment plu. Le suspense est à son comble, jusqu'à la toute fin on est dans le doute. Des pistes sont amenés mais au fil du livre elles sont réfutées. Cette fin m'a énormément surprise, je ne m'attendais pas du tout à ça ! Ce final m'a vraiment bluffé !
__Addictif, superbement bien écrit, très axé sur la psychologie, et avec une fin surprenante, ce thriller m'a conquise de bout en bout ! Amateurs de thrillers, foncez, vous ne serez pas déçu !

 " Les gens sous-estiment les messages cachés dans une expression furtive. "
_____

" Il faut beaucoup plus de force pour ressentir les émotions que pour les refouler. "
__

mardi 24 mai 2016

Les enfants indociles


" « A qui appartient le monde ? », demande l'orphelin au plus vieux des anges de Corcomroe Abbey. « Le monde, mon petit, appartient aux enfants indociles. »

Jeune femme bridée par sa timidité, Claire Jarnon trompe sa mélancolie en rêvant la vie des autres. Mais son quotidien est chamboulé le jour où sa grand-mère, un écrivain excentrique, disparaît en lui laissant un énigmatique jeu de piste.
Au fil des épreuves imaginées par la vieille dame, parfois ludiques, parfois cruelles, Claire croise des personnages extravagants qui feront de son parcours une véritable quête initiatique. Cette aventure la poussera à combattre ses peurs. Et surtout, à affronter le drame qui a bouleversé son enfance... "



Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier Marie Charrel pour l'envoi de son livre.
__Claire Jarnon est une jeune femme timide qui vit sans folie et qui passe son temps à rêver la vie des autres plutôt que de vraiment vivre la sienne. Journaliste de formation, elle rédige des horoscopes dans un journal. Très proche de sa grand-mère Magda, écrivain de renom et qui l'a élevée, tout bascule lorsqu'elle apprend que celle-ci est partie de la maison de retraite où elle était sans laissé de traces et sans aucun indice. Quelques jours après sa disparition, Claire reçoit une lettre de la vielle dame qui l'a replonge dans son enfance. Toutes les deux avaient l'habitude de jouer à "Cap ou pas Cap ?" , cette lettre, et les suivantes, contiennent de nouveaux défis imaginés par sa grand-mère et que donc, elle se doit réaliser. Plus qu'un jeu de piste pour retrouver Magda, ces épreuves ont surtout pour but d'aider la jeune femme à vivre pleinement sa vie. Au détour de son parcours, elle va rencontrer des personnages extravagants. Claire va aussi se retrouver confronté au drame qui a bouleversé son enfance et va en découvrir plus sur elle, mais surtout sur sa famille.
__Magda est la grand-mère que tout le monde rêve d'avoir, vraiment. Elle n'hésite pas à bousculer sa petite-fille avec les défis qu'elle lui lance, afin que celle-ci vive enfin, s'affirme. C'est un personnage haut en couleur, excentrique mais avec ses secrets et un passé douloureux. On l'a découvre à travers Claire et son parcours, mais aussi à travers ses textes et à travers les personnes qui lui ont inspirés ses personnages, ce qui m'a énormément plu. Claire, elle, est une jeune femme à laquelle on s'attache beaucoup. On sent qu'elle change suite aux défis imaginés par Madga. Elle prends confiance en elle, enfin elle s'affirme, se découvre capable de choses qu'elle ne soupçonnait pas et ne va plus vivre à travers les autres.
__C'est un livre prenant, très bien écrit qu'il m'était difficile de lâcher. Tout comme Claire, on cherche où Magda a pu s'en aller et surtout pourquoi les gens de sa famille ont cette habitude de disparaître du jour au lendemain. On a hâte de découvrir les prochains défis que la grand-mère a imaginé et surtout, on souhaite percer les secrets de cette famille.
__L'écriture, l'histoire et les personnages tant de raisons pour lesquelles je vous invite à découvrir ce livre. Assurément, Marie Charrel est une auteur à suivre.
 __

" - Je ne sais pas marcher avec ces chaussures. J'ai l'air d'une cruche.
- Parfois, dans la vie, la seule façon de s'en sortir est d'avoir la bonne bande-son. "

_____

" - Oui, tu es comme ma petite-fille. Pourtant Magda et moi t'en avons dit si peu sur nos vies. Parce que certaines choses ne s'expliquent pas avec les mots. Parce qu'il est des douleurs qu'on désireraient voir enfouies à jamais."

_____

" Ses paupières gonflent, l'intérieur de ses narines la picote : elle va pleurer. Il ne faut pas. Les larmes ont le pouvoir de fendre les coeurs et tisser des liens entre les êtres. Claire refuse les liens, elle ne veut s'attacher à personne, les gens qu'elle aime finissent toujours par disparaître. Pourquoi prendre le risque de s'infliger encore cette peine ?" 
__ 

lundi 23 mai 2016

Quelqu'un pour qui trembler


" Peut-on être un père quand on arrive vingt ans après ? Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent. Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route. Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies. "



Ce que j'en ai pensé...

__Gilles Legardinier est un auteur dont je suis vraiment l'actualité, tant ces livres me plaisent.  J'ai celui-ci depuis sa sortie,que j'avais commencé sans pour autant le terminer. Du coup, j'ai profité de cette lecture commune avec Potit Panda pour enfin finir ce livre. Merci à lui pour la proposition !
__Nous suivons ici Thomas, médecin dans un village en Inde. Après une mission là-bas, il y est resté et s'est beaucoup attaché aux habitants, dont il est devenu très proche. Tout change lorsqu'il apprend que la femme qu'il a quittée autrefois a eu une fille de lui. Il revient donc en France afin de se rapprocher d'Emma, sa fille. Mais comment faire lorsque l'on a été un père absent et que l'on n'est qu'un inconnu pour sa fille ? Et comment se réadapter quand on a passé huit ans en Inde ?
__Encore une fois, Gilles Legardinier m'a conquise avec ce dernier livre. Comme dans ses précédents roman, il allie à la perfection l'humour et l'émotion. Cette histoire est très émouvante, drôle et m'a énormément plu. On ressort de ce livre avec le sourire aux lèvres, comme c'est bien souvent le cas d'ailleurs. 
La fin m'a quand même un peu déçue, je m'attendais et j'aurai aimé autre chose en fait. Néanmoins j'ai quand même passé un très bon moment aux côtés de ces personnages, tous très attachants et que j'ai pris énormément de plaisir à suivre.
__Comme toujours, la note de l'auteur à la fin m'a énormément plu. Gilles Legardinier nous parle, se confie et c'est toujours un plaisir à lire. 
__Entre réflexion sur le rôle d'être père, sur la surconsommation et sur les petits problèmes qui, finalement ne sont pas grand chose, Gilles Legardinier nous embarque dans une histoire très tendre, touchante toujours avec humour.

** Pour voir l'avis de Potit Panda cliquez ici.
m

 "Le dernier jour, la plupart des gens furent surpris de constater que Thomas était encore au village. Beaucoup lui parlèrent, souvent plus qu'ils ne l'avaient jamais fait. Même s'il ne comprenait pas tout, Thomas n'oublierait jamais leur regards, puissants et bienveillants. Chacun semblait avoir beaucoup de choses à lui confier. Parce que l'imminence de la séparation libère les sentiments. Parce que les humains attendent toujours l'ultime limite pour oser avouer."
__

jeudi 19 mai 2016

Qui veut la peau d'Imogen Tate ?


" Imogen Tate, 42 ans, rédactrice en chef du magazine Glossy, est une véritable légende dans le milieu de la mode. De la vieille école, elle peut compter Alexander Wang ou Diane von Fürstenberg parmi ses proches mais elle n’a jamais envoyé un tweet de sa vie.
Après un long arrêt maladie, elle trouve son ancienne assistante, Eve Morton, aux commandes de son précieux magazine. Armée de son iPhone, d’un diplôme d’Harvard et d’une ambition démesurée, Eve est bien décidée à transformer le numéro de septembre en appli et à évincer les dinosaures de l’équipe.
Pour Imogen, le temps est venu de s’adapter si elle ne veut pas devenir une arrière-pensée… "

/!\ Sortie le 1er Juin 2016 /!\


Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Stock pour l'envoi de ce livre.
__Imogen Tate est rédactrice en chef du magazine Glossy. Dans le milieu de la mode, elle est une légende. A son retour après un long arrêt maladie, elle a la grande surprise de retrouver son ancienne assistante, Eve Morton, aux commandes de son magazine. Véritable petit tyran, très ambitieuse et toujours armée de son iPhone, celle-ci n'a qu'une envie : donner un nouveau souffle à Glossy et en faire une appli. Aux oubliettes donc le magazine papier, cher à Imogen, place à une version numérique, peu importe les envies et les compétences en la matière d'Imogen. Et pour réaliser ça, Eve est prête à tout, même à virer les plus anciennes de l'équipe. Imogen ne reconnait plus son ancienne assistante puisque celle-ci est devenue tyrannique, sans scrupule et sans aucune remise en question et est prête à écraser tous ceux qui se mettent en travers de son chemin. Si elle veut conserver sa place, Imogen va devoir se battre et surtout, apprendre à envoyer des tweets. Son retour ne sera donc pas de tout repos, loin de là...
__C'est un livre idéal pour l'été et pour ne pas se prendre la tête. On passe vraiment un excellent moment avec cette lecture. C'est drôle, bien écrit et très plaisant à lire.
Imogen ne s'y connait absolument pas en réseaux sociaux. Instagram, twitter, tout ça c'est du chinois pour elle. Elle n'a jamais envoyé ne serait-ce qu'un tweet de sa vie et en plus, il faut dire que ça ne l'intéresse pas le moins du monde. Et pourtant, si elle veut conserver sa place, il va bien falloir qu'elle s'y mette, elle n'a pas tellement le choix. Autant dire que ses débuts sur les réseaux sociaux vont être laborieux et très remarqués. Ce qui, donc, nous fait beaucoup rire. Imogen est un personnage attachant, notamment en comparaison d'Eve qui est plus que détestable. Cette lecture n'est pas sans nous rappeler un célèbre livre "Le diable s'habille en Prada", sauf qu'au lieu de la boss tyrannique et insupportable, nous avons ici à faire à une ancienne stagiaire, une jeune femme fraichement diplômée et qui n'hésite pas à prendre les rênes du magazine, alors même qu'elle n'en est pas la rédactrice en chef. Dès le début Eve ne nous parait absolument pas sympathique, on se rend bien compte qu'elle fait la misère à tout le monde et que personne n'ose rien lui dire. Elle ne se remet absolument pas en question, alors que bien souvent elle devrait, sauf que rien n'est jamais sa faute. Elle ne ménage pas le moins du monde Imogen et est prête à tout pour la faire partir. 
__C'est un livre vraiment plaisant et sympathique. Si vous avez aimé "Le diable s'habille en Prada" assurément vous aimerez ce livre-ci puisqu'ils traitent tous deux de l'univers de la mode. Entre ambitions, réseaux sociaux (et découverte de ceux-ci) on passe vraiment un bon moment. 
__Très bien écrit, drôle, léger et qui se lit rapidement, c'est un livre idéal pour cet été ou quand on souhaite une lecture détente qui ne prends pas la tête. 


mercredi 18 mai 2016

Quoi qu'il arrive


" En 1958, Eva a dix-neuf ans, elle est étudiante à l'université de Cambridge et la petite amie de David, un acteur ambitieux follement amoureux d'elle. En chemin pour un rendez-vous, son vélo roule sur un clou. Un passant, Jim, assiste à la scène. Que va-t-il se passer ? Ce moment sera déterminant pour leur avenir commun. Un point de départ, trois versions possibles de leur histoire d'amour : le roman suit les différents chemins que leurs vies pourraient prendre après cette première rencontre. Des vies remplies d'amour, de trahisons, d'ambition et sous-tendues par un lien si fort qu'il se renforce au fil du temps. Car, quoi qu'il arrive, Eva et Jim finiront ensemble. "



Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Les Escales pour ce partenariat. 
__J'attendais la sortie de ce livre avec impatience, tant le résumé me faisait envie. Le bandeau qui fait référence au livre "Un jour" de David Nicholls a fini de me convaincre ! Quand les éditions les Escales m'ont contacté afin de me l'envoyer j'étais vraiment contente et il me tardait de me plonger dedans ! 
__Eva se rend à un cours, sauf qu'en chemin son vélo roule sur un clou. Jim assiste à la scène. Un point de départ commun mais trois suites différentes. Ce moment sera déterminant pour leur histoire, puisque Jim et Eva sont fait pour finir ensemble. Comment leurs choix, quels qu'ils soient, vont influencer le cours de leurs vies, les éloigner l'un de l'autre ou, au contraire, les rapprocher ? Chaque chapitre est donc consacré à une version possible de l'histoire. En tout, c'est trois versions qui nous sont racontées, chaque chapitre portant sur l'une d'entre elles et portant sur une année précise. Tout ne nous est donc pas raconté, parfois il se passe deux ans entre les chapitres (à la manière du livre de Nicholls, où chaque chapitre raconte un jour d'une année précise),  on comble les blancs de nous même entre les années. Ce genre de procédé demande une certaine maîtrise, et franchement c'est tellement bien fait que vraiment ça passe tout seul à lire. Bien sûr, il faut être relativement concentré à la lecture, afin de ne pas oublier ce qui se passe dans chaque version mais l'on plonge dans cette histoire sans aucun mal et les pages défilent à une allure folle. Cette manière de raconter l'histoire est vraiment le point fort de ce livre et lui donne une très bonne dynamique. Le suspense est beaucoup présent, j'avais très envie de savoir ce qui allait se passer dans chaque version. Chaque chapitre est donc consacré à une version de l'histoire, cela montre en quoi nos choix, nos décisions influencent le cours de nos vies. 
__L'on prends beaucoup de plaisir à suivre nos deux protagonistes principaux, Eva et Jim, bien que les personnages secondaires ne soient pas en reste puisque la plupart d'entre eux m'ont également beaucoup plu. 
__Un livre ambitieux donc mais qui tient toute ses promesses et qui est vraiment maîtrisé. Un gros coup de cœur !

__
 __
"Eva avait fait son choix. Le plus bel acte d'amour était sans doute de la libérer, non ?"
__

mardi 17 mai 2016

En attendant Bojangles


" Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C'est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l'appartement. C'est elle qui n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom. "



Ce que j'en ai pensé...

__Ce livre me tentait beaucoup vu tous les avis élogieux et, accessoirement, vu tous les trois prix dont il a été récompensé.  Du coup je me suis lancé, en essayant de ne pas trop en attendre, tellement les avis étaient positifs à son sujet. Le mien va l'être également, tant cette lecture m'a conquise, m'a plu et m'a touché !
__A travers le regard de l'enfant, nous sommes plongé dans cette famille pour qui la vie est synonyme de fête, de folie en permanence. Entre ses parents, c'est l'amour fou. La mère est extravagante et mène la danse, c'est le cas de le dire puisque la danse est au cœur de cette famille, tout comme la chanson "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Un jour pourtant, tout s'emballe, la folie va trop loin. Malgré tout, père et fils vont tout faire pour garder la folie éloignée, afin que la fête continue. Encore.
__La construction du roman est vraiment plaisante puisque c'est à travers le regard de l'enfant que nous est décrite l'histoire. Entrecoupé de son récit, il y a aussi le père qui parle, ce qui m'a beaucoup plu et d'autant plus touché.
Olivier Bourdeaut nous plonge dans l'histoire de cette folle famille, atypique mais tellement attachante. 
__Tout l'univers qui nous est décrit est empli de cette folie. L'appartement de cette famille est à leur image, fou, où de grandes soirées sont organisées très souvent.
Une fois commencé, impossible de s'arrêter de lire ce livre. La folie de cette famille nous entraîne, nous emporte jusqu'à cette fin magnifique. Bien que je m'y attendais un peu, elle ne m'a pas déçue et m'a vraiment plu. 
__Énorme coup de cœur pour ce livre, touchant et extrêmement bien écrit. Lu il y a déjà une semaine, j'y pense encore tant il m'a marqué. Assurément un livre à découvrir. 
__
__
 "Comment font les autres enfants pour vivre sans mes parents ?"

__

"Elle avait réussi à donner un sens à ma vie en la transformant en un bordel perpétuel. Sa trajectoire était claire, elle avait mille directions, des millions d’horizons, mon rôle consistait à faire suivre l’intendance en cadence, à lui donner les moyens de vivre ses démences et de ne se préoccuper de rien."
__ 

lundi 16 mai 2016

C'est lundi, que lisez-vous ? #8


Initié par Mallou, ce rendez-vous a ensuite été repris par Galleane.
Le principe est simple, chaque Lundi on répond à ces trois questions : 

____-  Qu'ai-je lu la semaine passée ?
____-  Que suis-je en train de lire en ce moment ?
____-  Que vais-je lire ensuite ?


 __________
__
Mes lectures de la semaine passée :


 __________
__
Ce que je lis :


 __________
 __
Ce que je compte lire ensuite :


______

Et vous, vous lisez quoi ?
Bonne semaine livresque à tous ! :)
__ 

samedi 14 mai 2016

Plus personne ne se moquera de toi


" Une romancière méconnue découvre une application extraordinaire de son nouvel iPhone, qui la projette quarante ans plus tard. Elle retrouve régulièrement un jeune admirateur, « l’ange de l’avenir », qui lui montre le destin incroyable de son œuvre. Cette vision bouleverse sa vie artistique et sentimentale.
« Ô lecteur, je sais que tu ne me croiras pas, mais ce nom et ce prénom que je vis en lettres d’or sur ma tombe, c’étaient les miens ! Paniquée, je tournai le dos, refusant de lire la date fatidique de ma mort » "




Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier Librinova pour ce partenariat.
__Lorsqu'on m'a proposé ce livre c'est avec joie que j'ai accepté, étant donné que j'ai déjà lu (et apprécié) les précédents romans de Catherine Choupin. Encore une fois je ne suis pas déçue, ça a vraiment été une très bonne lecture ! 
__C'est donc l'histoire de Mauve, une romancière auto-éditée et méconnue. Elle souffre des mauvais commentaires sur ces écrits mais heureusement, elle peut toujours compter sur le soutien d'Armand, son mari. Lorsqu'on va lui acheter un nouveau téléphone, tout va changer. Elle ne pensait pas qu'en changeant de portable, sa vie allait prendre un tel tournant. En effet, elle découvre une nouvelle application qui la projette dans l'avenir, après sa mort, et y retrouve un homme qui lui annonce que sa tombe est visitée chaque jour par des milliers de personnes et même qu'une thèse est en train d'être écrite sur son œuvre. Quelle réaction avoir ? Continuer à écrire ? Ne rien changer ? 
__Cette lecture m'a énormément plu. En plus d'être très drôle, ce livre se lit rapidement. Dès le début, on est plongé dans l'histoire de Mauve, et j'ai adoré avoir, le temps de quelques chapitres, le point de vue de son mari Armand. Ce sont d'ailleurs deux personnages qui m'ont plu et que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre. 
__La plume de Catherine Choupin est agréable à lire, une fois encore j'ai passé un très bon moment. 

__


* Pour vous procurer ce livre, c'est ici.
* Mes précédentes chroniques sur les livres de Catherine Choupin se trouvent ici et ici
__

mercredi 11 mai 2016

En veilleuse


" Alby est en colère. En colère contre tout. Il frappe sa sœur et tous ceux qui se mettent en travers de son chemin – ils l'ont bien mérité –, balance des insultes aux enfants et aux vieux qui le ralentissent, et se soûle. Mais c'est avec une infinie délicatesse qu'il prend soin du plus fragile oiseau. D'une inaptitude étrangement touchante aux relations humaines, Alby ne se remet pas, vraiment pas, du décès de sa mère. Ce deuil est si profondément ancré en lui qu'il pourrait bien le ronger jusqu'à la moelle. Alors Alby rit de tout pour essayer d'oublier peine et chagrin. Et quand la détresse devient trop forte, il déverse son vitriol sur les hommes, les femmes, les frères et sœurs, les grille-pain, les poubelles et sur la vie elle-même. " 


Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Plon pour ce partenariat via NetGalley. 
__Alby ne se remet pas du décès de sa mère et n'arrive pas à communiquer avec son père. C'est un éternel adolescent qui a lâché les études et surtout qui enchaîne les conneries. Autant vous prévenir, c'est quelqu'un d'exécrable, en colère contre tout et tout le monde, en permanence. 
__Ce livre aux chapitres qui ont des allures de petites nouvelles ne plaira pas forcément à tout le monde étant donné le personnage d'Alby qui est détestable, violent, surtout envers les femmes. Au début je ne vais pas vous le cacher, j'ai vraiment eu du mal avec lui. Il ne me plaisait pas du tout ce qui a rendu ma lecture ardue et pourtant, au fil du livre, je me suis attaché à lui. On sent que derrière son caractère plus qu'exécrable c'est un grand sensible. Sa violence est sa manière de faire le deuil de sa mère en somme. Il est capable du meilleur, prendre soin d'un petit oisillon, comme du pire. Néanmoins c'est vrai que les propos qu'il tient sont parfois très crus et relativement choquant. Du coup, ça ne plaira pas à tous et ça peut vite mettre mal à l'aise. 
__Une lecture qui m'a donc bien plu, aux passages drôles, et au personnage que j'ai adoré détesté et auquel finalement je me suis attaché. 
 __
 
designed by Charming Templates