mardi 20 octobre 2015

Profession du père

Auteur : Sorj Chalandon
Genre : Contemporain
Nombre de page : 320
______

Lu en : Octobre 2015

" "Tu connais ton père", disait la mère d'Emile. Un jour, il était parachutiste. Le lendemain, habillé en pasteur, il obligeait son fils à s'agenouiller pour être exorcisé. Et le soir, il lui avouait à voix basse être un agent secret américain. En pleine nuit, le père d’Émile s'est réveillé rebelle. Soldat clandestin chargé d'une mission supérieure : assassiner De Gaulle. Mais pour tuer le général, il fallait être deux.
C'est comme ça qu’Émile a été enrôlé par son père dans l'organisation secrète. Alors, il était heureux, Émile. De plaire à son père, de ne plus être battu. Mais aussi, il avait terriblement peur. Parce qu'à 13 ans, c'est lourd un pistolet. " 


Mon avis  


 __Tout d'abord, merci aux éditions Grasset pour ce partenariat via netgalley.
 __"Profession du père" est le premier livre que je lis de Sorj Chalandon, mais pas la dernier, tant je l'ai aimé !
 __Émile Choulans a douze ans. Il vit reclus avec ses deux parents, qui ne reçoivent jamais personne. C'est un élève médiocre, seulement passionné par le dessin. Son père est violent, sa mère effacée et n'a de cesse de répéter à son fils "tu connais ton père". Émile, pourtant, ne le connait pas vraiment. Il va tomber sous sa coupe, son père va l'enrôler dans l'OAS. Celui-ci ne va pas hésiter à le réveiller en pleine nuit pour faire des exercices, va lui demander de poster des lettres... Le but de tout ça : assassiner De Gaulle. Émile va prendre son rôle très à cœur, tant il souhaite se rapprocher de ce père qu'il ne connaît pas vraiment et dont il ne sait même pas quelle est la profession...
 __C'est un livre extrêmement poignant et parfois difficile à lire. On se rend très vite compte que ce père est néfaste pour Émile. Il lui fait faire des choses qu'un enfant de 12 ans ne devrait pas avoir à faire. Et pourtant, Émile a une confiance aveugle en lui. Et ce malgré les coups qu'il reçoit, malgré la violence, la folie, les mensonges, de ce père. Complètement sous sa coupe, par mimétisme aussi, il va à son tour enrôlé un camarade de sa classe. La mère, elle, sera dans le déni du début à la fin. Complètement passive, soumise à ce mari tyrannique.
 __Ce livre est d'autant plus poignant quand on sait que c'est vraiment ce qu'a vécu Sorj Chalandon dans son enfance. Malgré tout, aucune accusation n'est faite à l'encontre de ce père. Sorj Chalandon nous raconte ce qui est arrivé à travers le personnage d’Émile, sans pour autant porter de jugement sur ce père névrosé, sans lui en vouloir, sans ressentiment, et c'est un point qui m'a beaucoup plu.
 __Ce roman est un coup de cœur. L'écriture est puissante, intime. La fin est à l'image de ce livre : forte et bouleversante.


______


  " J'avais enfin mis des mots sur mon silence. Et j'avais été entendu. "

8 commentaires:

  1. C'est un livre qui me tente beaucoup, je n'ai lu que des avis positifs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que t'encourager à le lire, ça a été un énorme coup de coeur pour moi :)

      Supprimer
  2. J'ai adoré! J'y pense encore parfois, c'est un récit brutal et criant de vérité. Il m'a bouleversée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y pense aussi encore, ce livre m'a vraiment marqué ! :)

      Supprimer
  3. Je t'ai déjà dit à quel point j'ai aimé ce livre.!! Mais je me suis rendue compte que je n'avais pas encore lu ton article. Je te conseille "le quatrième mur" qui m'a fait pleurer à la fin... bon dimanche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le quatrième mur" me tente beaucoup, je pense l'acheter bientôt ! J'ai très envie de découvrir d'autres ouvrages de cet auteur tant celui-ci m'a plu ! :)

      Supprimer
  4. ps : j'adore la bannière de ton blog, c'est une photo que tu as prise toi-même ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^
      C'est une photo que j'ai trouvé sur internet, je l'ai juste modifié ensuite :)

      Supprimer