lundi 9 mai 2016

L'arbre du pays Toraja

 
" « Qu’est-ce que c’est les vivants ? A première vue, tout n’est qu’évidence. Être avec les vivants. Être dans la vie. Mais qu’est-ce que cela signifie, profondément, être vivant ? Quand je respire et marche, quand je mange, quand je rêve, suis- je pleinement vivant ? Quand je sens la chaleur douce d’Elena, suis-je davantage vivant ? Quel est le plus haut degré du vivant ? » Un cinéaste au mitan de sa vie perd son meilleur ami et réfléchit sur la part que la mort occupe dans notre existence. Entre deux femmes magnifiques, entre le présent et le passé, dans la mémoire des visages aimés et la lumière des rencontres inattendues, L’Arbre du pays Toraja célèbre les promesses de la vie." 



Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord je tiens à remercier les éditions Stock pour ce partenariat via NetGalley. 
__J'avais depuis un petit moment déjà envie de lire des livres de Philippe Claudel. Celui-ci me tentait beaucoup, notamment grâce aux différents avis que j'ai pu voir et surtout grâce à ce titre énigmatique et au vu du résumé. J'ai donc tenté et je ne suis vraiment pas déçue. C'est une lecture que j'ai beaucoup aimé et je lirai très certainement d'autres livres de cet auteur. 
__Le narrateur est un cinéaste qui approche la cinquantaine. En rentrant d'Indonésie, il découvre un message sur son répondeur. C'est Eugène, son ami mais aussi son producteur, qui lui apprends qu'il est atteint d'un cancer du poumon. Malgré tout, Eugène se veut confiant et le rassure. Le cancer a été diagnostiqué à temps. Pourtant, un an après, le narrateur perd son ami. On suit donc ses réflexions sur la mort, sur le temps qui passe.
__On pourrait s'attendre à un livre qui mine le moral, des réflexions sur la mort ça n'a rien de très joyeux. Et pourtant ça ne l'est pas du tout. Car, plus qu'un livre sur la mort, c'est avant tout un livre sur la vie. 
__J'ai vraiment adoré le style de Philippe Claudel. C'est travaillé, très poétique et philosophique. Les réflexions abordées donnent au lecteur à réfléchir.
__Une lecture qui m'a énormément plu donc et que je ne peux que recommander, ne serait-ce que pour le style et les réflexions abordées ! 
__

" Nous autres vivants sommes emplis par les rumeurs de nos fantômes. "

__

" Mais, pour en revenir à cette scène dans le bar-tabac, à la transfiguration à laquelle j'assistais, je mesurais, en ce jour froid de février, dont on se demandait si la luminosité faible était due à une sorte d'éclipse partielle, à un nuage de particules infusant désormais sa grisaille dans l'atmosphère parisienne ou à un deuil céleste, combien la littérature peut compter parfois plus que la vie, et aussi combien la littérature parvient à rendre la vie plus vivante, à la réanimer, à chasser en elle, et pour un temps donné, hélas, ce qui la ronge, la mine et la détruit. "
__

5 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce roman mais il me semble vraiment bien! :).
    Juste une petite question, tu peux m'expliquer le fonctionnement de NetGalley ? Merci :)

    RépondreSupprimer
  2. Ahhh Philippe Claudel !!! Je l'adore!
    ❤❤❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était mon premier et j'ai hâte d'en lire d'autres ^^

      Supprimer
  3. Un livre qui me semble passionnant.
    Merci pour ton article. Je ne connais pas l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas vraiment aimé ce roman, j'ai été déçue mais je lirai sans doute d'autres livres de l'auteur quand même.

    RépondreSupprimer