samedi 24 juin 2017

Tu as promis que tu vivrais pour moi

 
" Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.
Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l'homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.
Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l'intention de se contenter de paroles en l'air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… "


Ce que j'en ai pensé...

__Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour ce partenariat via NetGalley ainsi que Carène Ponte, pour m'avoir envoyé son livre dédicacé.
__Le premier roman de Carène Ponte "Un merci de trop" m'avait beaucoup plu (si jamais vous l'avez loupé, ma chronique est juste ici) alors lorsque j'ai vu que son second livre était disponible sur NetGalley je n'ai pas hésité une seconde tant il me faisait envie. Et j'ai bien fait puisque je serai passée à côté d'un énorme coup de cœur qui m'a tenu éveillé une bonne partie de la nuit. 
__Dans ce livre donc, nous faisons la connaissance de Molly, la trentaine, qui vient tout juste de perdre sa meilleure amie, Marie à qui elle avait fait une promesse : celle de vivre sa vie pleinement, vivre pour elles deux. Et elle était loin d'imaginer où cette promesse l’emmènerait, surtout quand elle découvre que Marie n'a pas laissé la place au hasard puisqu'elle lui a laissé un paquet contenant douze lettres. Chacune des lettres contient une chose à faire pour le mois...
__Molly est un personnage extrêmement attachant, qui m'a énormément plu, vraiment. On se met très facilement à sa place et on se demande comment on aurait fait nous pour faire face à la perte d'un être avec qui on partageait tout depuis plus de 25 ans. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et je les ai tous beaucoup aimé. Tous apportent quelque chose à l'histoire et je serai bien restée quelques pages de plus à leurs côtés. Que ce soit Nadège, Charlotte, Viviane et j'en passe, chacun ajoute à cette histoire une touche d'humour et d'émotion.
__Ce qui est génial avec Carène Ponte, c'est qu'elle nous fait passer du rire aux larmes en un rien de temps. J'ai pleuré, beaucoup, mais j'ai ri aussi beaucoup. Difficile de rester insensible face à cette histoire prenante, que j'ai dévoré d'une traite une bonne partie de la nuit. C'est bourré d'émotion, d'humour et malgré des sujets forts tels que la perte d'un être cher, le deuil ou encore l'abandon sous des formes différentes, on referme ce livre le sourire aux lèvres en ayant qu'une seule envie : celle de ne pas avoir peur de tout quitter, d'oser, d'oser prendre sa vie en main.
__Commencée avant d'aller me coucher, je n'ai finalement pas pu décrocher de cette histoire avant de l'avoir finie. J'avais hâte de savoir où tout cela allait mener et je ne regrette pas d'avoir sacrifié quelques heures de sommeil pour ce livre. Petit plus, on retrouve avec grand plaisir les notes en bas de pages, celles-là même qui m'avait tant plu dans "Un merci de trop". 
__Pour conclure, je vous dirais simplement qu'il faut absolument courir en librairie pour vous précipiter acheter cette petite merveille !



" Qui te dit que j'ai envie de faire mon deuil, hein ? Faire son deuil, c'est comme oublier. Et moi, je n'ai pas envie d'oublier. Je n'ai pas envie de ne plus penser à elle. Grâce à ces enveloppes, elle sera encore avec moi pour douze mois. Douze tout petits mois. C'est difficile à comprendre ? "

1 commentaire:

  1. Tu m'as convaincu ! Merci pour cette découverte ^^
    Belles lectures

    RépondreSupprimer